Las kalas hotelMontaras SRL formosacasa princesa formosa

Quique Ramirez

   
Tignes A Tignes: «On s’en sort bien» - Libération Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video scroll Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage Menu Connexion Abonnement A Tignes: «On s’en sort bien» France Planète Futurs Idées Culture / Next Si, Florian Philippot, les fonctionnaires allemands ont le droit de se syndiquer 8 mars 2017 à 08:18 8 mars, Fillon, Barça-PSG... Le point sur l'actu matinale 8 mars 2017 à 07:50 Aux Mureaux, discussions de comptoir pour Macron 8 mars 2017 à 07:24 A Marseille, Hamon accuse la «chimère» Macron 7 mars 2017 à 23:06 Erdogan, la surenchère antiallemande 7 mars 2017 à 20:26 Tusk : nul n’est prophète à Varsovie 7 mars 2017 à 19:56 La Hongrie va remettre tous les migrants en prison 7 mars 2017 à 19:02 Comment la CIA espionne les téléviseurs ou les smartphones 7 mars 2017 à 18:38 Augustin Trapenard, bouillon de culture 7 mars 2017 à 17:06 A Valence, l'Internet libre ne désarme pas 7 mars 2017 à 17:41 Free : un très gros débit de cash 7 mars 2017 à 16:50 Les Champs-Elysées sont-ils le paradis de mes rêves ? 7 mars 2017 à 14:53 Droits des femmes : c’est la lutte infinie 7 mars 2017 à 21:16 Exaspération 7 mars 2017 à 21:16 Le 8 mars, une légende et un symbole 7 mars 2017 à 20:46 De la BD au manuel de survie, un nouveau féminisme 7 mars 2017 à 20:46 «Les Figures de l’ombre», pâle vision 7 mars 2017 à 20:06 «Kong : Skull Island», un singe en enfer 7 mars 2017 à 20:06 Dominique Abel et Fiona Gordon, deux doux barjos sur un îlot 7 mars 2017 à 20:06 «On est dans un monde en train de finir» 7 mars 2017 à 18:16 Le journal du jour Le direct Six Plus Désintox Photo Le P'tit Libé Portrait Vidéo Sports Voyages Blogs Abonnement 100% numérique
A partir de 1€ le premier mois Formule Intégrale
Libération en version papier et numérique Èvénements La Boutique Unes en affiches
Les unes cultes en tirage photo Relire Libé
Commander des anciens numéros newsletter ok FAQ La rédaction Contact Publicité Données personnelles CGV Charte éthique Crédits info / Savoie A Tignes: «On s’en sort bien» Par Didier Arnaud , envoyé spécial à Tignes — 7 mars 2017 à 16:07 (mis à jour à 16:09) A Tignes: «On s’en sort bien» titom-666 / Flickr Une avalanche a frôlé une piste de la station, provoquant inquiétude et mobilisation rapide des secouristes. Pas de victime. A Tignes: «On s’en sort bien» L’émotion a gagné tout le monde ce mardi matin dans la station de ski de Tignes (Savoie). A 9 heures 45, une avalanche se déclenche dans le secteur de Péclet, à 2600 mètres, hors piste, et la coulée a dévalé trois cents mètres. Elle n’est pas arrivée sur la piste Carline, une bleue, mais a provoqué un «aérosol», un effet de souffle qui forme rapidement un dépôt de neige de 70 centimètres d’épaisseur sur plus de 70 mètres. Le site se trouve à proximité du half pipe où doit se dérouler dans la soirée la finale de la coupe du monde de la discipline. Très vite, plus de trois cents personnes – moniteurs, pisteurs, agents des remontées mécaniques — se dépêchent sur place armée de sondes. Ils effectuent six vagues de sondage sur le secteur touché. Cinq équipes cynophiles interviennent également sur la zone. «On a pu craindre qu’il y ait des victimes», précise Olivier Ducastel, le directeur des pistes de Tignes, car des skis ont été retrouvés sans leur propriétaire. Crédit: Glenn Cloarec‏ Très vite, de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux, faisant état de victimes. Il n’en est rien. Mais depuis la piste, aucune information ne parvient, car les secouristes ont éteint leur téléphone portable pour que les Arva (système de détection des victimes d’avalanche) puissent fonctionner et qu’aucun signal n’altère le réseau. Au pied des pistes, des agents ASVP (agents de sécurité de la voie publique) refoulent les skieurs, et certains s’énervent. «Tout ce qui ne ressemble pas à une tenue de pisteur ou de moniteur ou de pisteur, on n’en veut pas, et surtout pas de journalistes», lance Fabrice, très en colère. Quatre skieurs ont été «impactés» par l’effet de souffle, et vingt-cinq autres se sont présentées au pied de la piste, «choquées», selon le directeur des pistes. Les recherches opérationnelles ont cessé dès 12 heures 15. «Le manteau neigeux n’est plus capable de se maintenir et a dévalé la pente», a expliqué le commandant du PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) Jean Pierre Miraibal. Depuis samedi, il est en effet tombé plus d’un mètre de neige. «Le massif est dangereux sur tous les versants», a noté de son côté le commandant, précisant à toutes fins utiles que la pratique du hors-piste est fortement déconseillée. Le maire de Tignes, (sans étiquette), Jean-Christophe Vitale, a détaillé, lui, «un événement météo tempétueux très atypique», avec des vents qui ont soufflé hier jusqu’à 130 kilomètres heures et une neige qui tombe dru. Il a également rappelé que la veille était «systématique et permanente de la part de la sécurité des pistes». Le sous-préfet d’Albertville (Savoie) a confirmé enfin que ce «type d’avalanche était imprévisible, et que généralement, le service de sécurité des pistes "purgeait" le massif». Plus d’une centaine de tirs au gazex – système d’explosion à gaz qui déclenche les avalanches — ont ainsi été effectués hier, et un PIDA (plan d’intervention et de déclenchement des avalanches) a été déclenché à cinq heures mardi matin. Visiblement soulagé qu’il n’y ait pas eu de victimes, le sous-préfet a conclu: «on s’en sort bien». Didier Arnaud envoyé spécial à Tignes partager tweeter Vous êtes abonné à Libération Le journal d'aujourd'hui découvrir le sommaire lire l'édito feuilleter s'abonner à partir d'1€ Offre 100% numérique: 1 € le premier mois Le journal du jour en exclusivité et le journal de demain avant tout le monde Voir les offres d’abonnement Après cet article Profession guide (6/6) «La société accepte beaucoup moins le risque qu’avant» partager tweeter Aucun commentaire Dans le dossier «Une saison en hiver» Dans les traces ardéchoises Larver tout l'hiver dans un squat «La société accepte beaucoup moins le risque qu’avant» Mon curé fait du ski 06.03.17 Profession guide (6/6) «La société accepte beaucoup moins le risque qu’avant» Le syndicat national des guides de montagne fête cette année ses 70 ans. L’occasion de faire un point sur une profession en pleine mutation. Rencontres. 06.03.17 Libé des réfugiés «Dès qu’une parcelle se libère, on est cinq dessus» Trois agriculteurs en cours d’installation ou ayant créé leur exploitation parlent de leur goût pour leur métier, malgré les problèmes liés à la pression foncière. 06.03.17 Libé des réfugiés Maître queue En Libye, il fallait patienter partout. Mais en France aussi, le quotidien est fait de longs tunnels de minutes perdues. Même s’il vaut mieux poireauter chez son marchand de légumes que devant les guichets de l’administration. 02.03.17 Un peu de poésie Aujourd'hui, «on va tous s’enfiler» (et autres vers) Dans notre sélection (subjective) de l'actualité de la poésie : un septuagénaire twittomane, un Printemps et des fanzines osés. 01.03.17 Vincent Munier Danse avec les loups Son goût pour les espaces sauvages a emporté le Vosgien sur la piste des loups arctiques et des panthères des neiges. Rencontre avec l’un des plus grands photographes de nature. 23.02.17 portrait André Borschberg, double commande Cet ingénieur et entrepreneur suisse est le copilote et concepteur de l’avion solaire imaginé par Bertrand Piccard. 03.03.17 Au rapport Fichage des musulmans : les inquiétudes d'Amnesty international Aux Etats-Unis, les «data brokers», ou courtiers en données, détiennent des informations qu'ils pourraient vendre à l'administration Trump pour cibler les musulmans et clandestins. 28.02.17 Olivier Weber La perte de l’innocence L’ascension avait assez mal commencé. A vrai dire, la marche d’approche elle-même présentait de mauvais signes. A peine étions-nous arrivés sur les bords du lac Vert que j’aperçus une ombre de l’autre côté... 26.02.17 Merci de l'avoir posée La Savoie a-t-elle été colonisée ? Et au fait, c'est quoi la colonisation ? En plein débat déclenché par Emmanuel Macron autour des «crimes contre l’humanité» commis durant la période coloniale, un député LR tente de relativiser et de comparer l’annexion de Nice et de la Savoie au processus colonial. 25.02.17 Côté glisse Sur les traces de la «planche à remonter le temps» Au pied des pistes, la saison dernière, deux gamins d’une dizaine d’années sont venus me voir: «Madame, c’est un snowboard, ça?» Vous êtes abonné à Libération Le journal d'aujourd'hui découvrir le sommaire lire l'édito feuilleter s'abonner à partir d'1€ Offre 100% numérique: 1 € le premier mois Consultation illimitée sur tous les supports Voir les offres d’abonnement Un mot à ajouter ?
 

comentarios (0)